- ABC SwissTech - https://www.abcswisstech.com -

Quelles sont les limites des vibrateurs ?

Aucun équipement de tribofinition n’est meilleur que les autres dans toutes les situations.
Chacun présente évidement des avantages et des inconvénients.
Cependant, même si les vibrateurs sont en Europe les équipements les plus fréquents, ils présentent certaines limites qui peuvent rendre d’autres modèles d’équipement mieux adaptés.

 

1. Le mouvement vibratoire peut générer des phénomènes d’écrouissage en particulier lors de l’utilisation de médias très durs comme la céramique blanche (porcelaine).
Ce phénomène est dû au fait que l’énergie de contact entre la pièce et le média, est perpendiculaire à la surface de la pièce.
Afin d’atténuer ce problème, les tonneaux rotatifs génèrent des mouvements au cours desquels l’énergie est transmise de manière tangentielle.
Cependant, il est vrai que les temps de cycle deviennent sensiblement plus longs avec un tonneau rotatif.
Par contre, les centrifugeuse satellitaires permettent de conserver l’avantage de ce mouvement tout en réduisant les temps de cycle des vibrateurs dans un rapport de 10 à 25.

 

2. Lorsque les médias ou les pièces sont de petite taille, le vibrateur génère des temps de cycle très long ; parfois même, l’énergie est totalement insuffisante pour atteindre l’objectif recherché. De même, lorsque les bavures sont difficiles à éliminer, les vibrateurs peuvent s’avérer insuffisants ; leur puissance est souvent trop faible ce qui pousse les utilisateurs à s’orienter vers des centrifugeuses.

 

3. Pour traiter des petits lots de pièces (pièces de taille réduite), les vibrateurs habituels dont le volume est souvent égal ou supérieur à 25 litres, générant un important travail de tri en fin de process.

Souvent, on préférera des enceintes de travail de taille réduite :

– tonneaux rotatifs à partir de 3 litres

– centrifugeuse satellitaire à partir de 0,2 litres

– centrifugeuses magnétiques à partir de 3 litres

– vibrateurs compacts à partir de 3 litres